Rechercher dans ce blog

jeudi 27 juin 2019

EN PLEIN VISAGE

(c) Ishta / cliquer sur l'image pour visionner le diaporama (Vimeo)


Contribution à l’"hommage à nos victimes" et à la "dénonciation des violences policières et judiciaires contre les gilets jaunes", évènement organisé par les Gilets jaunes résistants et les Sous-marins jaunes

Texte : Antoine Peillon

Photos : Ishta / www.ishta.fr
acte XII des Gilets jaunes / Paris, samedi 2 février 2019)

Chapitre 3
En plein visage


« L’épiphanie du visage est une mutation par laquelle le visage s’exprime, résiste aux pouvoirs, perce sa forme sensible et instaure l’éthique.
Ma responsabilité en face d’un visage me regardant comme absolument étranger constitue le fait originel de la fraternité.
Le meurtre seul prétend à la négation totale du visage.

Emmanuel Levinas[1]

lundi 27 mai 2019

AGENDA / jeudi 6 juin / librairie Tropiques (Paris XIV)


La librairie du village réfractaire Pernety
56 et 63, rue Raymond-Losserand, 75014 Paris

Coeur de boxeur
avec
Antoine Peillon
"Cœur de boxeur revient sur "l’affaire Christophe Dettinger",
du nom de ce "boxeur gitan" qui est devenu le symbole de la révolte contre les violences policières et de la résistance à la dérive versaillaise d’Emmanuel Macron et de sa clique de têtes à claques.
Cet ouvrage court mais très documenté reprend le dossier de la défense de Christophe Dettinger et avec lui de toutes celles et tous ceux qui souffrent de n’être pas entendus, malgré leur mobilisation intrépide, par un appareil d'État aliéné au mépris de classe incarné par son président."

vendredi 17 mai 2019

Revue de presse (sélection)

"Dans la guerre sociale qui se mène sous nos yeux contre le mouvement des gilets jaunes, la première victime ex æquo – avec les suppliciés des violences policières –, c’est la vérité." Antoine Perraud / Mediapart


***

LES INROCKS

Livres
Le vrai visage de ChristopheDettinger, “symbole de la révolte contre les violences policières”

07/05/19


Dans “Cœur de boxeur”, un livre percutant sur le fond, le journaliste Antoine Peillon signe une défense informée de Christophe Dettinger, le boxeur Gilet jaune qui a frappé des policiers le 5 janvier 2019. Et met en garde contre l'aggravation des violences policières.

mardi 14 mai 2019

"Cœur de boxeur" chez Sud Radio


Merci à Didier Maïsto, Philippe de Veulle, Gwenaelle Antinori et André Bercoff !

André Bercoff proposait, mardi 14 mai 2019, une émission spéciale autour du boxeur Gilet jaune Christophe Dettinger. En compagnie de Didier Maïsto, il recevait Antoine Peillon, journaliste à La Croix, auteur de Cœur de boxeur (Les liens qui libèrent), ainsi que Gwenaelle Antinori Le Joncour (au téléphone), la personne que Christophe Dettinger avait "défendue" face aux gendarmes. Troisième invité : Philippe de Veulle, fondateur du collectif "Robes noires et gilets jaunes" et avocat de Gwenaelle Antinori Le Joncour.

Antoine Peillon : "On est dans un régime permanent de propagande"

"La question des fake news aussi appelées post-vérité est fondamentale. Concrètement, Christophe Dettinger a pu le vivre, la rumeur s'est propagée dès le 7 janvier alors qu'il était au commissariat, qu'il était venu avec des gants coqués ou lestés de plomb, évidemment pour blesser. Ce qui voulait dire qu'il y avait préméditation pour casser du gendarme, casser du CRS. La presse et même la radio publique a repris cette soi-disant information. Elle a circulé pendant trois ou quatre jours. Quand il s'est avéré que c'était totalement faux, vérifié, du fait de l'enquête judiciaire et de la perquisition, il n'y a eu aucun démenti. Il n'y a eu aucune rectification des médias qui avaient propagé cette fake news. On est dans un régime permanent de propagande. On a un gouvernement qui, par rapport à la violence, inverse la vérité et la réalité".

mardi 7 mai 2019

CŒUR DE BOXEUR : LA VÉRITÉ SUR CHRISTOPHE DETTINGER / ENTRETIEN AVEC DENIS ROBERT


Dans son livre "Cœur de boxeur" (qui paraît le 8 mai), le journaliste Antoine Peillon raconte l'histoire de Christophe Dettinger, le héros des gilets jaunes, à l'opposé des mensonges du pouvoir qui s'acharne contre lui. Il est l'invité de Denis Robert pour son premier entretien pour Le Média. 👉 Soutenez Le Média : http://soutenez.lemediatv.fr/ 👉 Suivez-nous : Peertube : https://video.lemediatv.fr Twitter : http://bit.ly/TwitterLeMedia Facebook : http://bit.ly/FacebookLeMedia Youtube : http://bit.ly/YouTubeLeMedia

vendredi 29 mars 2019

Cœur de boxeur

Le vrai combat de Christophe Dettinger






Christophe Dettinger / fresque du collectif Black Lines, rue d’Aubervilliers (Paris XIXe) / © Ishta



Argument
Depuis le commencement du mouvement social et démocratique des Gilets jaunes, en novembre 2018, les violences policières ont dépassé, en nombre et en gravité, ce qu’elles ont été, en France, depuis Mai 68. Et alors que le président de la République, Emmanuel Macron, et le gouvernement d’Édouard Philippe ont basculé, mi-mars, dans une politique exclusivement répressive de toutes les protestations, les actes et les paroles de révolte et de dignité du « boxeur » Christophe Dettinger sont devenus, pour des centaines de milliers de citoyens, les symboles de leur résistance à la tyrannie de l’actuel État français.
Aussi, Cœur de boxeur établit le dossier le plus précis des exactions de ce régime d’inspiration monarchique, tout en offrant une « apologie » (au sens platonicien de « défense » et « justification ») du Gilet jaune Christophe Dettinger. Car sa force, son sens de l’honneur et sa dignité dans l’épreuve incarnent la « décence commune » célébrée en son temps par George Orwell, l’auteur de l’impérissable 1984.

jeudi 28 mars 2019

Antoine Peillon : biobibliographie

    Après des études de philosophie et d’histoire à la Sorbonne, Antoine Peillon (alias Ishta, pour la photographie), journaliste depuis 1985, est grand reporter au quotidien La Croix. Il a travaillé, auparavant, pour divers titres nationaux et magazines hebdomadaires ou mensuels, dont Le Monde, La Tribune, Le Figaro, InfoMatin, Le Point, L’Express, VSD, La Vie, Grands Reportages, Terre sauvage...
Il a longtemps enquêté, entre autres, sur les réseaux néo-nazis internationaux et sur l’extrême droite européenne, sur le terrorisme, ainsi que sur les affaires politico-financières (de l’« affaire Carignon », en 1994, aux « affaires UBS et Cahuzac », en 2012 et 2013).
Son livre Ces 600 milliards qui manquent à la France. Enquête au cœur de l’évasion fiscale (Le Seuil, mars 2012 ; prix Éthique ANTICOR 2012 pour l’investigation ; édition en Points Seuil, novembre 2012) a contribué à déclencher enquêtes judiciaires et parlementaires (affaires UBS, Cahuzac, Wildenstein, HSBC…).
Il a aussi réalisé (octobre 2012 - juin 2013) trois documentaires sur l’évasion fiscale, avec Patrick Benquet (Nilaya Productions), qui ont été diffusés par France 5 à la rentrée 2013, puis par la Chaîne parlementaire Public-Sénat, en avril et mai 2014. Il a enfin publié Corruption (Le Seuil, octobre 2014), puis Résistance ! (Le Seuil, mars 2016), « Voter, c’est abdiquer ! ». Ranimons la démocratie (Don Quichotte, 2017) et Cœur de boxeur. Le vrai combat de Christophe Dettinger (Les Liens qui Libèrent, 2019).
Il est l’auteur, enfin, de plusieurs autres essais : John Toland, Pantheisticon – Londres 1720 (Le Bord de l’eau et La Luminade, 2006), Céline, un antisémite exceptionnel. Une histoire française (Le Bord de l’eau, 2011) et L’Esprit du cerf. La forêt au cœur de la civilisation occidentale (Le Bord de l’eau, 2011).